Les CUMA et le développement des pratiques de coopération

A l’invitation du Réseau rural Bretagne, Véronique Lucas, spécialiste en sociologie rurale, et par ailleurs Questembertoise, donnera une conférence interactive sur internet (un webinaire) jeudi 30 janvier (10h-11h) sur les réalités actuelles des CUMA (Coopératives d’Utilisation du Matériel Agricole) et leur rôle dans la transition agroécologique.

Comment participer à la conférence?
On peut assister à la conférence au Conseil Régional de Bretagne ou y participer à distance. Dans les deux cas, il faut s’inscrire en ligne ici.

Véronique Lucas, une spécialiste engagée en sociologie rurale
Forte d’une douzaine d’années d’expérience dans le développement agricole en France puis comme journaliste, Véronique Lucas montre comment les pratiques de coopération et les échanges formels ou informels entre agriculteurs en CUMA dessinent une agroécologie silencieuse, qui échappe largement aux statistiques et aux médias. Cette conférence est dans la droite ligne de ses expériences de terrain et de ses travaux sur l’agroécologie brésilienne et l’agriculture de conservation en France. Elle a finalisé ses recherches dans sa thèse de sociologie qui a porté sur les modes de coopération entre agriculteurs favorables à l’agroécologie, en partenariat avec la Fédération nationale des Coopératives d’Utilisation de Matériel Agricole (FNCUMA).

Pour se familiariser avec le thème du jour, on peut se reporter à cette communication aux Journées de Recherches en Sciences Sociales de Nantes en décembre 2018 : Une agroécologie silencieuse
Ombres et lumières dans le champ professionnel agricole français
.

Une conférence pour qui?
Si vous êtes un acteur engagé dans développement territorial, l’économie sociale et solidaire, le développement agricole, ou si vous êtes élu, engagé ou exercez professionnellement dans ces domaines : ce séminaire/webinaire est pour vous ! N’hésitez pas à faire passer l’info autour de vous…

Un sujet hors-sujet ?
Parler des CUMA (Coopératives d’Utilisation du Matériel Agricole), n’est-ce pas un sujet hors-sujet pour un blog « politique » comme celui-ci? Non, les CUMA ont été sur notre territoire un facteur essentiel de la transformation du monde rural. J’ai été le témoin de ces évolutions, nées chez nous dans un bouillonnement où se mêlaient l’action de la JAC (Jeunesse Agricole Catholique) qui n’était pas encore le MRJC, des syndicats agricoles, des lois d’orientation agricoles de 1960 et 1962. Nous avions marqué en 2014 les 50 ans de la CUMA locale La Printanière. Et s’il est un domaine où la théorie du ruissellement a un peu de sens, ce n’est pas en économie, mais dans ces pratiques de coopération au ras des pâquerettes. Oui, au ras des pâquerettes!

Le réseau rural français

Laisser un commentaire