Prairial CCXXII, mon agenda subjectif

Prairial, 9ème mois du calendrier républicain, mois de la fécondité riante et de la récolte des prairies, selon les termes Fabre d’Eglantine devant la Convention nationale le 24 octobre 1793. Luzerne est le nom du primidi de Prairial de l’An CCXXXII correspond à notre 20 mai 2024 (Voir le convertisseur ici). Mon agenda se revendique subjectif, il peut donc arriver que je passe à côté d’événements intéressants, alors n’hésitez pas à me les signaler.

Mai, Le soleil correspond au signe des Gémeaux

Ma faux n'a fait tomber les foins de ma prairie
Que pour nourrir l'hiver les utiles troupeaux;
De même j'aurai soi des caressants oiseaux
Que ton brûlant amour faire éclore à la vie.

25 et 26 mai, 22ème édition du salon du livre jeunesse.
Le programme complet est ici.
Ce sera superbe.

Continuer la lecture de Prairial CCXXII, mon agenda subjectif

Les fées sont têtues

Il a défrayé la chronique quand sa désignation comme parrain du printemps de la poésie a provoqué une protestation des intellectuels… et la démission de la directrice artistique de l’événement. Beaucoup de bruit pour pas grand chose, me semble-t-il. Ce tollé n’empêche pas le Nouvel Obs de le désigner comme l’écrivain préféré des Français : j’ai nommé Sylvain Tesson, dont les Chemins noirs m’avaient passablement agacé. Et voilà qu’il revient avec un nouveau bouquin, presque unanimement salué par la presse et classé parmi les meilleures ventes…

Continuer la lecture de Les fées sont têtues

Floréal de l’An CCXXXII, mon agenda subjectif

Floréal, 8ème mois du calendrier républicain, mois du printemps qui voit s’épanouir toutes les fleurs. Rose, le nom du primidi de Floréal de l’An CCXXXII, correspond à notre 20 avril 2024 (Voir le convertisseur ici). Dans mon agenda, forcément subjectif, je choisis de signaler ce qui me paraît intéressant à Questembert et aux environs. Mais il peut m’arriver de passer à côté de choses importantes, alors, n’hésitez pas à me communiquer vos événements.

Continuer la lecture de Floréal de l’An CCXXXII, mon agenda subjectif

Attention vélos !

Voilà que nos routes communales sont jalonnées de petits dessins de vélos. De quoi s’agit-il ? Qu’est-ce que cela signifie ? Qu’est-ce que ça veut dire ?
Exactement ce que ça dit ! On va en dire un peu plus.

La voie est libre

Le pictogramme, orienté dans le sens de la circulation des vélos, permet d’identifier les bandes cyclables, de matérialiser au sol une trajectoire cycliste, bien visible de tous : le cycliste a le droit d’être là, rien de plus. Un rappel pour les utilisateurs potentiels du vélo qui, parfois, n’osent pas prendre leur bécane pour des déplacements courts ; un rappel pour les autres usagers, les automobilistes principalement, qui, parfois, considèrent les cyclistes comme de dangereux vélorutionnaires. Le petit dessin n’indique aucune priorité à personne, il indique seulement que la route est à tout le monde.

Continuer la lecture de Attention vélos !

La maison individuelle, y a que ça de vrai?

Dans une tribune publiée dans Le Télégramme, Marc Le Fur, député des Côtes-d’Armor, conseiller régional de Bretagne, vante la maison individuelle y compris en matière d’écologie. Pourquoi pas ? Encore faudrait-il éviter les facilités de la démagogie : c’est bien commode de s’en prendre aux élites parisiennes, d’opposer les métropoles maléfiques aux ruralités sans taches, les élucubrations intellectuelles au bon sens paysan. Ça m’a un peu agacé.

Continuer la lecture de La maison individuelle, y a que ça de vrai?

Voter aux européennes : il faut être inscrit !

Le 9 juin, nous serons invités à élire nos députés au parlement européen. On sait déjà que l’abstention sera élevée et les sondages nous prédisent que seront élus des gens qui ne méritent pas notre confiance. Si nous ne votons pas, nous les laissons occuper le terrain. Et pour voter il faut être inscrit sur les listes électorales de votre commune.

Continuer la lecture de Voter aux européennes : il faut être inscrit !

Madame Butterfly à l’Iris cinéma

Quatrième séance de la série du programme l’opéra au cinéma proposée par l’Iris Cinéma, ce vendredi 19 à 20h et samedi 20 à 14h, le célèbre opéra de Puccini Madame Butterfly. Retransmis du Royal Opera House, Covent Garden.

Malgré toute sa beauté et son romantisme, Madame Butterfly de Puccini reste une histoire profondément émouvante et troublante, fatalement liée aux forces destructrices de l’impérialisme. La production poignante et picturale de Moshe Leiser et Patrice Caurier met en vedette Asmik Grigorian dans le rôle de Cio-Cio-San avec Joshua Guerrero dans le rôle de Pinkerton.

Peut-être l’air le plus célèbre de cet opéra.
Continuer la lecture de Madame Butterfly à l’Iris cinéma

Adieu à Jean Rouillard

Nous étions nombreux ce lundi après-midi pour accompagner Jean Rouillard vers sa dernière demeure et soutenir de notre affection son épouse Claude, ses enfants et petits-enfants. C’était justice car Jean Rouillard a été un acteur important de la vie locale. Sa bienveillance lui permettait de fédérer autour de lui les bonnes volontés que ce soit dans sa vie professionnelle de commerçant ou dans les activités associatives.

Continuer la lecture de Adieu à Jean Rouillard

PLUi annulé, une surprise ?

La mauvaise nouvelle est tombée mardi 26 mars : la cour administrative d’appel a prononcé l’annulation du PLU intercommunal de Questembert Communauté. C’est évidemment un choc : des heures et des heures de travail pour les élus et les techniciens de la collectivité, les dépenses payées au bureau d’études conseil, tout cela est jeté à la poubelle. C’est aussi un imbroglio juridique : les dossiers d’urbanisme en cours (permis de construire, permis d’aménager) sont gelés, les dossiers validés échappent au couperet, mais les nouveaux devront se conformer aux règles d’urbanisme d’avant…

La communauté va porter l’affaire devant le conseil d’état et – les délais risquant d’être longs – demander la suspension de la décision dans l’attente d’un jugement au fond.

Continuer la lecture de PLUi annulé, une surprise ?

Le coût du renouvellement urbain

Un séminaire en ligne proposé par les Territoires innovent, mardi 26 mars, de 9h à 10h. Pour Reconstruire la ville sur la ville, comme le demandait la loi SRU (en 2000!), comme l’imposent maintenant les lois Elan et surtout la loi Climat-Résilience du 22 août 2021, il faut tenir l’objectif ZAN (Zéro Artificialisation Nette). Mais l’équilibre financier de ces programmes de renouvellement urbain est difficile à construire. Les projets réalisés nous donnent des pistes de réflexion, comme celui qui sera analysé mardi 26 mars : le projet « Ancienne école » à Pont-Croix (Finistère).

Continuer la lecture de Le coût du renouvellement urbain