Étangs, lacs, plans d’eau, une mode passée? (Histoires d’eaux 6)

Voici une 6ème page de mes Histoires d’eaux. Commencée avec l’eau des puits et des fontaines de village, des puits publics en ville, de l’eau des lavoirs, de l’eau des marais et des prés mouillés dans Histoires d’eaux 1, la série m’a conduit à regarder le changement radical des années 50 avec L’eau à la maison, histoires d’eaux 2, premières réponses pour amener l’eau à la maison : pompes à béliers, électropompes, réseaux de village puis la construction des réseaux d’eau potable et de tout-à-l’égout dans la ville dans Le service d’eau (Histoires d’eaux 3). Le 4ème article L’eau désirée, l’eau rejetée (Histoires d’eaux 4) soulignait à la fois la peur de l’eau dont on se débarrasse au plus vite et le désir de l’eau. Le 5ème volet s’attachait aux charmes et plaisirs de l’eau.
Un étang chargé de cyanobactéries
Continuer la lecture de Étangs, lacs, plans d’eau, une mode passée? (Histoires d’eaux 6)

Charmes et plaisirs de l’eau (Histoires d’eaux 5)

Après quatre articles sur la question de l’eau, en voici un autre, sur les charmes et les plaisirs de l’eau.
Histoires d’eaux 1 parlait de l’eau, des puits ou des fontaines de village, des puits publics en ville, de l’eau des lavoirs, de l’eau des marais et des prés mouillés. Puis L’eau à la maison, histoires d’eaux 2 ce deuxième article était consacré aux premières réponses pour amener l’eau à la maison : pompes à béliers, électropompes, réseaux de village. Le 3ème article, Le service d’eau (Histoires d’eaux 3) était centré sur la construction des réseaux d’eau potable et de tout-à-l’égout dans la ville. Le 4ème L’eau désirée, l’eau rejetée (Histoire d’eaux 4) portait sur l’effet d’attraction répulsion qu’elle peut provoquer. En voici un 5ème sur les plaisirs et loisirs que nous offre l’eau.

En 1988, Jacques Chirac, maire de Paris, promettait de se baigner dans la Seine d’ici 3 ans. Il n’a pas pu tenir cette promesse, sans doute inconsidérée, mais il a lancé le projet qui aboutira, peut-être, pour les Jeux Olympiques de cet été. Un grand retour aux plaisirs du bord de l’eau : baignades, guinguettes, baignades, vin blanc. Comme les évoque la chanson de Gabin dans le film La belle Équipe :

Quand on s'promène au bord de l'eau
Comme tout est beau...
Continuer la lecture de Charmes et plaisirs de l’eau (Histoires d’eaux 5)

L’eau désirée, l’eau rejetée (Histoire d’eaux 4)

Après trois articles sur la question de l’eau, en voici un autre, sur l’effet d’attraction/répulsion qu’elle peut provoquer.
Histoires d’eaux 1 parlait de l’eau, des puits ou des fontaines de village, des puits publics en ville, de l’eau des lavoirs,de l’eau des marais et des prés mouillés. L’eau à la maison, histoires d’eaux 2 ce deuxième article était consacré aux premières réponses pour amener l’eau à la maison : pompes à béliers, électropompes, réseaux de village. Le 3ème article, Le service d’eau (Histoires d’eaux 3) était centré sur la construction des réseaux d’eau potable et de tout à l’égout dans la ville. Avec les transformations radicales que ces innovations apportaient.
Et bientôt un cinquième sur les étangs, les plans d’eaux.
Continuer la lecture de L’eau désirée, l’eau rejetée (Histoire d’eaux 4)

Nouveaux regards sur la fonction de maire

Devant l’assemblée générale de l’ARIC, à Plaintel, Rémi Lefebvre, politiste (Sc. Po. Lille), spécialiste des démocraties locales, s’interrogeait sur le statut social du maire, sur les conditions d’exercice du mandat, sur le rapport aux citoyens.

Nombreuses démissions de maires et d’élus municipaux, agressions verbales ou physiques, découragement de beaucoup : la fonction de maire, difficile, n’attire plus et certains craignent qu’il n’y ait plus de candidats. Rémi Lefebvre a tenu à élargir la focale sur le sombre tableau exposé par les médias. Avant de traiter trois points essentiels : la complexité croissante de la fonction, le nouveau rapport au mandat et le nouveau rapport des citoyens aux élus.

Continuer la lecture de Nouveaux regards sur la fonction de maire

Le service d’eau (Histoires d’eaux 3)

Au milieu des années 50, enfin, la ville de Questembert s’est dotée d’un réseau d’adduction d’eau et du tout-à-l’égout. Juin 1956, inauguration en grande pompe (c’est le cas de le dire) de grands travaux à Questembert : le service d’eau, le tout-à-l’égout, et ce qu’on appelle la Cité administrative (la Perception, boulevard St-Pierre).

Ouest-France 9 juin 1956
Continuer la lecture de Le service d’eau (Histoires d’eaux 3)

Elles ont changé le monde!

Non, ce titre n’est pas ironique ! Les 5 agricultrices de La Vraie-Croix ont, chacune à sa façon, participé à la transformation radicale, ou plutôt au bouleversement complet qu’a vécu la Bretagne au milieu du siècle précédent. Elles racontent leur trajet dans le livre Paroles d’agricultrices, et c’est passionnant.

Continuer la lecture de Elles ont changé le monde!

Graffiti, les murs ont la parole

Sacrilège, sinon blasphème : des graffiti sur la vénérable charpente des Halles ! Si la vie politique, même au niveau communal, était une guerre, je dirais que c’est de bonne guerre, mais je crois qu’il nous suffit de nous en tenir au débat, à la confrontation des points de vue. La tentation a été trop forte pour l’opposition communale d’enfourcher la fringante cavale (cité équestre) de la polémique. Cependant, l’objet de ce papier n’est pas de m’inscrire dans cette chamaillerie sans grand intérêt mais de prendre un peu de distance.

Continuer la lecture de Graffiti, les murs ont la parole

La question était bonne

Au conseil du 11 septembre, le conseil a validé la garantie d’emprunt pour Espacil Habitat. Rien d’inhabituel, rien de nouveau : les communes et communautés de communes apportent ces garanties d’emprunt aux bailleurs sociaux qui construisent des logements sur leur territoire. Le sujet n’a pas provoqué grand débat, mais une question est venue de l’opposition : quel sera le système de chauffage ? La question était bonne. Même si ce n’est pas du ressort de la municipalité de traiter ce détail.

Continuer la lecture de La question était bonne

Sentier botanique, une idée à mettre à jour

Avez-vous remarqué le long du sentier autour du vallon de St-Martin ces petites plaques vertes fixées sur des poteaux de bois ? Châtaignier, prunellier, merisier, etc. Parfois, il ne reste que le poteau, ou bien le frêne que signale ici la plaque a disparu. Traces d’un sentier botanique imaginé par Alain Enard, adjoint au maire Bernard Thomyre (1989-1995). Une idée simple (je ne dis pas simpliste) et peu coûteuse qui pourrait être repensée avec les moyens de maintenant.

Continuer la lecture de Sentier botanique, une idée à mettre à jour

Pour la crise du logement, de nouveaux outils : l’OFS et le BRS

Nouveaux outils ? Non, pas vraiment, puisque le principe des Offices Fonciers Solidaires (OFS) et du Bail Réel Solidaire (BRS) qui en découle est inscrit dans la loi ALUR depuis… 2014 : la loi permet de dissocier le foncier et le bâti ; ainsi l’habitant achète un logement sur un terrain qui reste propriété de l’Office Foncier Solidaire. La mise en route a été assez lente. Aujourd’hui, il existe 13 OFS en Bretagne qui proposent des logements en Bail réel solidaire. Vous en saurez plus avec le dernier séminaire en ligne diffusé par Les Territoires innovent mardi 11 juillet 2023 de 09h30 à 12h30.

Continuer la lecture de Pour la crise du logement, de nouveaux outils : l’OFS et le BRS