Que brille la Lune rousse!

La pandémie nous avait privés d’une première édition en 2021. Voilà que cette année va briller sur Questembert, la Lune rousse, le festival des cultures celtiques. Cette semaine du mercredi 11 au samedi 14 mai, la ville vous propose un programme éclectique, gratuit, à l’exception du concert de vendredi et du fest-noz de samedi.

De la musique et de la danse bien sûr

Il y aura de la musique, bretonne, irlandaise, écossaise et aussi de la danse au fest-noz de clôture à l’Asphodèle samedi 14 à 21h. Les sonneurs et chanteurs seront Korriganed et Fleuves (8€ à partir de 10 ans).

La musique commencera dès mercredi 11 à 17h avec une Irish Session à la terrasse du Vincennes. Cette irish session mêlera des élèves de l’école de musique et des musiciens locaux, heureux mélange d’amateurs et de professionnels.

Vendredi 13 mai à 20h, l’Asphodèle accueillera en concert le duo Menguy-Bérenguer et Ronan Le Bars Group… Un concert, oui, mais peut-être bien qu’on pourra danser ? (9€ pour les 10-18 ans, 12€ au-dessus. De la musique encore sous les Halles, samedi à partir de 14h. Ouverture par le Camber et ensuite, l’écossais Calum Stewart et Noon. Sous les Halles, le sol est rude… mais je suis sûr que ça va danser quand même.

Un aperçu du groupe Noon

Des conférences, un film documentaire, des démonstrations

Le programme du festival comporte aussi deux conférences gratuites, la première mercredi à 20h au Centre Alan Meur : L’interceltisme en Bretagne par Erwan Chartier-Le Floch, journaliste et enseignant en science politique.

La deuxième, samedi 10h, à la médiathèque, sera une conférence musicale de Julien Ceva Cuviliez autour de la statuette le Barde à la lyre, une sculpture enfouie vers 50 av. J.-C. et découverte en 1988 dans la résidence aristocratique gauloise de Paule, en Côtes-d’Armor. Elle représente un personnage tenant une lyre, attribut des bardes, membres éminents de la société qui accompagnaient leurs chants du son de cet instrument. Le torque, épais collier figuré autour de son cou, a été conféré à ce barde pour honorer sa valeur.

La statuette (fac-similé) est exposée à la médiathèque jusqu’au 20 mai… Et la conférence de samedi est gratuite.

Le cinéma Iris s’est associé au Festival La Lune rousse en programmant le documentaire de Ronan Hirrien, qui sera présent, Yann-Fañch Kemener, passer en chantant. (à l’Iris cinéma, les places sont peu chères, mais là c’est gratuit!). C’est jeudi soir à 20h30.

Pendant le concert de l’après-midi sous les Halles, vous pourrez suivre des démonstrations de luthiers et facteurs d’instruments.

Les billets sont en vente sur le site mairie-questembert.fr, à l’office de tourisme ou sur place, le soir même.

Une offre préférentielle : 15€ pour les deux soirées des 13 et 14 mai.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.