Pluviôse, mon agenda subjectif

Pluviôse, mois des pluies : le primidi de la 13ème décade de l’An CCXXXI correspond à notre 21 janvier 2023. Pluviôse, mois des pluies abondantes. Et, toujours attentif aux événements à Questembert et aux environs, je continue dans cet agenda subjectif à vous signaler ceux qui me font envie, qui m’intéressent, et qui peut-être pourraient vous intéresser vous aussi. N’hésitez pas à me communiquer vos événements.

Votre santé au quotidien, une enquête de Questembert communauté, jusqu’au 31 janvier. Outre les données statistiques et les enquêtes auprès des professionnels, le nouveau Contrat Local de Santé territorial s’appuiera sur une enquête grand public. Quelques minutes de votre temps pour y répondre.

Jusqu’au 31 janvier 2023, Questembert Communauté mène une enquête pour mieux connaître les habitudes de mobilités des usagers des gares de Malansac et Questembert, et des habitants, qu’ils soient usagers ou non des gares du territoire. Prenez le temps d’y répondre ici.

Vendredi 27, à 14h30, séance ciné-senior à l’Iris cinéma, Les Gueules bleues de Guerlédan en présence du réalisateur. Des images tournées pendant l’assec du barrage en 2015. Voir ici une vidéo de présentation. Autres séances mardi et jeudi en salle 2. 

A l’Iris cinéma, comme d’habitude une belle programmation… Ma petite sélection:

Vendredi 27, à 20h30, à l’Asphodèle, 3.2.1 Existe par la Compagnie Debout Dehors : Une tente de camping vivante arrive sur scène et un jeu de marionnettiste se met en place. ça peut sembler absurde, car ici la tente devient une allégorie de la vie. durée 45 minutes (6€, 9€, 12€).

Vendredi 27, samedi 28, à Caden, Silence on tourne, par la Compagnie Les Genêts (90 ans).
Mais aussi les 4 et 5 février.

Et voilà, tout ça, c’est passé

Lundi 23 janvier, à 20h, en mairie, conseil municipal. On y parlera sans doute de l’étang de Célac. L’ordre du jour est en ligne sur le site de la commune. et ici. Le site de la commune publie également le compte-rendu du conseil du 28 novembre. Pendant l’interruption de séance proposée par le maire, le public peut poser des questions. Une pratique disparue pendant le mandat précédent, heureusement reprise aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *