Le retour de Festi’Mômes

Vous l’avez vu dans la presse : Festi’Mômes, le festival dédié aux tout petits, revient cette année après une éclipse. La dernière édition remonte à l’automne 2018, celle de 2020 a été décalée en raison du COVID. Ne boudons pas notre plaisir et regardons le programme préparé par le service enfance-jeunesse de Questembert Communauté.

Des spectacles dans les 13 communes de Questembert Communauté

Pour cette 13ème édition du festival Festi’mômes, 13 compagnies d’ici et d’ailleurs donneront 37 représentations avec au moins un spectacle dans chaque commune de Questembert Communauté.

Virginie Meigne soon
Superbe, non?

Le programme détaillé est accessible ici en ligne.

Dédié aux tout petits

Du théâtre pour les bébés ! À partir de 6 mois et jusqu’à 6 ans, telle est l’ambition peu commune de Festi’Mômes. Cela impose des contraintes de durée, d’organisation ; ainsi, les spectacles ne dépassent guère les 40 minutes, ils ne peuvent accueillir que des groupes restreints, souvent moins de 50. Les salles doivent être adaptées, etc .

Mais comme Anne Sylvestre le chantait dans une de ses Fabulettes, « C’est les rêves, c’est les rêves qui font grandir les enfants. » Vous le verrez dans les yeux écarquillés des tout-petits emportés dans le monde des rêves. Non pas les rêves frelatés fabriqués par les robinets à images de la télévision, mais ceux que provoquent les vraies créations artistiques et qui s’enracinent au plus profond du vécu de l’enfant.

Impliquer les plus grands, soutenir la création

Innovation intéressante cette année : les grands ados sont invités à s’investir comme bénévoles. Si vous avez entre 13 et 18 ans et que vous souhaitez devenir bénévole pour le festival et ainsi rencontrer des artistes et des professionnels du spectacle vivant. Pour s’inscrire, 06 76 20 29 15 ou 06 10 54 58 37 ou avec le QR code de l’affiche.

Questembert Communauté continue à soutenir la création. Il est proposé un spectacle en cours de création « Bonjour, mains et pieds… » qui est un spectacle inclusif pour jeune public autiste. D’autre part, la compagnie espagnole La Baldufa présentera son spectacle La Fable de l’écureuil coproduite par Questembert Communauté. A l’occasion d’une résidence d’artistes au début de l’année, on avait pu avoir une idée de leur travail.

Ça reste une nouveauté !

Avec déjà 12 éditions, Festi’Mômes, le festival dédié aux tout-petits, est installé dans le paysage culturel. Mais il est reste très original, même si, ici et là, quelques collectivités présentent ponctuellement des spectacles pour les bébés. Surtout, il ne s’adresse pas seulement aux habitants de la ville centre, si modeste qu’elle soit : les 13 communes de Questembert Communauté sont impliquées dans la programmation. Cela avait d’ailleurs valu à notre festival d’être reconnu jusqu’au Québec : Michel Bélair a assisté plusieurs années de suite aux spectacles et en a donné l’écho dans Le Devoir, le grand journal francophone de Montréal. Voir ces deux articles La Culture en région, un choix politique et Théâtre, le pari de la qualité.

Festi’Mômes reste une nouveauté parce que, faut-il le rappeler, nous accueillons chaque année de nouveaux habitants, de nouvelles familles, de nouveaux parents. Et faut-il rappeler aussi que les bébés deviennent vite des enfants plus grands. C’est pourquoi je pense qu’il faudrait une programmation annuelle. Cela coûte un peu d’argent ? Sans doute, mais qui pourrait dire qu’on gaspille les deniers publics en offrant à tous la chance de l’éveil culturel qu’apportent les créations du festival ?

Pratique

Prix des places: 3 € par personne ; réservations à l’Asphodèle dès maintenant pour les habitants du territoire, à partir de mercredi 13 pour les autres.

Plus de détails ici sur le site de la communauté

Laisser un commentaire