Caresser le peuple, mépris de classe!

Attentif aux épreuves de la vie comme les analyse Pierre Rosanvallon dans son livre récemment publié, je n’avais pourtant aucune indulgence pour les gilets jaunes, qui se proclamaient révoltés au nom du peuple contre les élites. Ces temps-ci, les défenseurs du peuple se bousculent sur les tribunes pour promettre la lune : ils font assaut de démagogie, caressant les foules de promesses intenables, qui ne seront donc pas tenues. Ils le savent eux-mêmes, leur cynisme est sans borne. Voilà où est le mépris de classe !

Continuer la lecture de Caresser le peuple, mépris de classe!

Nos villages et les services publics

Parmi les thèmes qui ont été évoqués lors des réunions de quartier ou dans les réponses au questionnaire, il y en a deux ou trois à propos desquels je voudrais partager la réflexion : l’éclairage public, le tout-à-l’égout, les transports scolaires. Dans une approche plus globale sur la desserte en services publics des villages et de l’habitat dispersé.

Continuer la lecture de Nos villages et les services publics

Démocratie imparfaite ?

Il y a quelques jours, avant que les événements nous emportent vers d’autres sujets plus graves, plusieurs messages sur les réseaux sociaux ont lancé une alerte : « La France connaît une régression sur l’indice démocratique publié par The Economist. » Notre pays était déjà classé comme démocratie imparfaite par cet indice, il aurait encore reculé dans le classement, en raison notamment des mesures liées à l’état d’urgence. En réalité, la France se classe désormais au 22ème rang sur 165 pays, elle était à la 24ème place dans le classement 2020…

Démocratie bâillonnée?
Continuer la lecture de Démocratie imparfaite ?

Sociotopes, une réflexion sur les usages collectifs des espaces

La notion de « sociotope » a été élaborée par l’urbaniste suédois Alexander Ståhle : comment les gens vivent ces espaces ouverts, c’est-à-dire libres de construction, qu’ils soient publics ou privés. Près de chez nous, c’est Jean-Pierre Ferrand qui propose une réflexion sur les sociotopes qui sont en quelque sorte pour les humains ce que le biotope est pour les animaux et les plantes.

Quelque part dans le vallon de Célac
Continuer la lecture de Sociotopes, une réflexion sur les usages collectifs des espaces