Si tu ne vas pas à Lagardère…

Comment nous déplacer ? La réponse instinctive est devenue depuis bien longtemps en auto. Et vu les distances à parcourir pour le travail, pour l’école, les courses, les démarches administratives, les services de santé, c’est souvent la réponse la plus évidente. Le diagnostic du PCAET (page 73) montre que les déplacements routiers représentent environ 30 % de la consommation totale d’énergie sur notre territoire ! D’où l’intérêt pour nous tous d’y réfléchir et de rechercher des moyens de réduire cette consommation. Par exemple, en développant les mobilités douces (à vélo ou à pied). La municipalité propose en ce moment une consultation et des ateliers participatifs. J’en ai déjà parlé dans mon article A pied, (à cheval), à vélo, etc.

J’y reviens aujourd’hui en piqûre de rappel et aussi pour élargir la réflexion sur les diverses formes de mobilités : solidaires, durables, et inversées. Pour sortir des sentiers battus, tracer de nouvelles voies, ou retrouver des chemins de traverse oubliés.

Continuer la lecture de Si tu ne vas pas à Lagardère…

Rendre à César…

Dans le magazine municipal, il faut lire les textes proposés par les minorités, c’est toujours utile d’entendre des points de vue différents. La plupart du temps, on peut se contenter d’en prendre connaissance. Les dernières chroniques dans le magazine municipal n° 23 novembre-décembre (page 17) méritent une attention plus grande.

Continuer la lecture de Rendre à César…

A pied, (à cheval), à vélo, etc.

La municipalité vient de lancer une consultation autour des déplacements doux. La presse en a parlé et c’est dans le magazine municipal n° 23 novembre-décembre (page 8). Un comité spécial vient d’être créé et il sera accompagné dans son travail par le cabinet spécialisé DCI. Mais, comme le dit le texte du magazine, nous devons tous être acteurs des déplacements doux.

Continuer la lecture de A pied, (à cheval), à vélo, etc.

Film documentaire : les vraies dates

Non, je ne vais pas vous dévoiler les méandres d’un grand complot contre l’Iris cinéma, je veux simplement attirer votre attention sur ce programme intéressant et corriger le calendrier erroné publié dans Ouest-France ce matin.

Continuer la lecture de Film documentaire : les vraies dates

11 novembre : mémoire de nos morts

Ce matin, partout en France, les anciens combattants, les élus, les enfants des écoles, des citoyens en nombre sont réunis pour rappeler la mémoire de nos morts, des soldats, des combattants volontaires, de ceux qui ont versé leur sang pour la patrie. Avant la sonnerie aux morts et la minute de silence, on égrènera les noms gravés sur les monuments, des noms parfois mal prononcés, parce que désormais inconnus : Jarsalé devient Jarsal’, Pillet (comme gillette) rime avec millet.

Notre monument aux morts a 100 ans!
Continuer la lecture de 11 novembre : mémoire de nos morts

On nous cache tout, on nous dit rien?

Je ne sais pas pourquoi la chanson de Dutronc me trotte dans la tête. Ou plutôt si, il ne passe pas de jour sans qu’un média ou un autre nous annonce la révélation du Grand Secret, de choses cachées depuis la fondation du monde. La promesse est encore plus alléchante lorsqu’elle émane de sites de réinformation, qui nous mettent en garde contre la propagande des médias mainstream et nous annoncent le dévoilement du complot.

Sans doute intoxiqués par l’atmosphère ambiante, certains prétendent nous révéler des secrets locaux… qui n’en sont pas.

Une modification pour quoi faire ? La réponse dans une photo

La Recyclerie sera dans le grand bâtiment au fond.
Continuer la lecture de On nous cache tout, on nous dit rien?

La balance des pouvoirs locaux

J’étais, il y a quelque temps, à l’assemblée générale de l’ARIC (Association Régionale pour l’Information des Collectivités locales). Pour le cinquantenaire de cette association pluraliste d’élus au service de la formation des élus. L’occasion d’un retour en arrière sur cette belle histoire, sur une aventure qui continue, parce que la formation des élus est toujours nécessaire. Parce que les domaines d’intervention et les responsabilités des élus ont bien changé depuis 50 ans.

Donner du temps au temps

NB : Pas plus que les autres articles, celui-ci n’est pas d’abord destiné aux élus; je veux simplement éclairer les citoyens sur des sujets qui ne leur sont pas forcément très familiers.

Continuer la lecture de La balance des pouvoirs locaux